Poèmes d’enfants sur le handicap

wheelchair-swing

Au gré de mes pérégrinations virtuelles, j’ai trouvé de forts beaux poèmes écrits par des élèves du cycle 3 au lycée sur le handicap. Je les ai trouvé ici :

http://felina.pagesperso-orange.fr/poeme/florilege2004.htm

J’aimerais tellement que l’on éduque à la différence avec autant d’ardeur et d’enthousiasme que l’on fait apprendre les dates des batailles des guerres du XXe siècles ( et les autres)…

La poésie, c’est la musique des mots, c’est la couleur du verbe. Ces textes magnifiques, je partage une sélection.


Ils peuvent tout faire

Pouvoir rêver ! En fauteuil roulant, ils peuvent voyager

Pouvoir aimer ! Handicap, tu ne me l’as pas enlevé

Regardez-les s’embrasser ! Inutile de s’inquiéter

Qu’est-ce que vous croyez ? Je peux me marier !

Arrêtez de rigoler ! Allez-y essayez ! Partez, montrez-leur comment vous vivez !

Raté, j’ai gagné, vous le savez. Arrêtez de vous moquer, Vos souvenirs, effacez-les!

Maintenant, vous êtes comme ça, Restez comme cela !

Parlez avec votre cœur Restez vivant mais sans votre peur !

N’écoutez pas les autres Ils vous gâchent la vie Ça y est, j’ai changé

Catégorie CE2-CM – 1er prix : Maya Djamaa, Ecole Longepierre (Toulon)


Un handicapé, sur son fauteuil assis, Roulait joyeusement dans un parc.

Un bien-portant, par le bruit intrigué, Lui tint à peu près ce langage : « Ô, bonjour, monsieur le handicapé,

Que vous me semblez laid, Que vous avez l’air méchant !

Sans mentir, devant des escaliers, Vous devez être très embêté ! »

« Et bien ! Rit le malade, Je ne semble pas bien en grâce devant vous,

Et bien, apprenez, mon cher, Que face à un escalier, je demande de l’aide !

Ne me jugez pas sur mon apparence, mais plutôt sur ce que je vaux. »

Le handicapé est bien tolérant, Mais le bien-portant, lui, n’est pas très intelligent.

Cette leçon vaut bien une promenade, sans doute. Le bien-portant jura, mais un peu tard, Qu’on ne l’y reprendrait plus.

Catégorie 6e- 5e – 1er prix collectif : Thomas Colineau, Victor Potier, Sylvain Toche, Collège Peiresc de Toulon


Être handicapé

Hibou handicapé, ça existe ?

Aimer, on le peut même handicapé.

Nager, j’en doute.

Différent des autres, non.

Imaginer notre vie.

Chien handicapé, je suis sûre que cela existe

Avec une côte en moins ou pas, oui, cela existe aussi

Parler, cela dépend si l’on est muet ou pas.

Élise, c’est un prénom d’handicapé ou pas?

Catégorie 6ème-5ème – 3ème prix : Marie Zeggada, Collège Villeneuve de Fréjus


TRISTESSE

Tu ne pourras plus jamais coup rire

Après avoir marre chez sur sept mine

Une à nos manies physique t’a changé

Elle t’a rejeté de la société, mit aller car

Tuer en dix paquet sur un faux seuil roue lent

Avec tes belles quilles ton sous rire n’est plus qu’un sous venir

Catégorie Lycée – 1er prix : Nina Sokolowsky, Seconde – Lycée Dumont d’Urville de Toulon


C’EST QUOI ÊTRE GAUCHE AUJOURD’HUI?

Si mon handicap était vivant Il s’envolerait du fauteuil roulant Il irait danser au soleil Et butinerait avec les abeilles

Si être aveugle était une fatalité On détruirait toutes les télés On écouterait parler le vert Ce serait le monde à l’envers !

Si les  » débiles  » étaient les rois Ils changeraient toutes les lois La vie serait un grand jeu Et tout le monde serait heureux !

Si l’insertion professionnelle N’était qu’un simple jeu de marelle Dans la cour d’une maternelle Je sauterais sur la case  » ciel « 

Catégorie Lycée – 2ème prix : Solène Durmois et Audrey Egron, Seconde – Lycée Dumont d’Urville de Toulon


					
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s