La violence éducative ordinaire : un trou noir dans les sciences humaines #2

Compte rendu et commentaires du livre La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines, d’Olivier MAUREL

2e partie : définitions

Dans le premier chapitre de son livre, Olivier MAUREL établit la liste des différentes violences éducatives. Je vais résumer. Si, si, je pense que c’est intéressant de prendre conscience … que cette violence, on l’a subie, on la subit, qu’elle a été enregistrée dans nos sombres parties, dans ces recoins synaptiques dont nous n’avons pas accès… Et qu’on la reproduit. Ou qu’on la justifie.

En règle générale, je préfère mettre l’accent sur le bon, le beau, le « positif » plutôt que d’exhiber les choses affreuses, mais je me suis rendue compte au cours de nombreuses conversations, que nombreux sont ceux qui ne voient aucune violence dans ces actes. Alors. Je m’y oblige.

enfance maltraitéeLes violences psychologiques :

– Les carences, les manques de soin, d’attention, d’affection ou de manifestation d’affection, froideur, négligence

– Gestuelles et attitudes méprisantes, comportements agressifs : haussements d’épaule, refus de parler, menace de coups, surveillance constante

Les violences verbales :

– Dévalorisations et humiliations, propos destinés à faire honte, propos qui dénigrent, qui rabaissent, culpabilisent… les moqueries, remarques ironiques, taquineries répétées…

– Intimidations, utilisation de la peur, ordres violents, accusations, menaces, harcèlement

– Manipulations et chantages

– Plus subtile : faire refouler les émotions « arrête de pleurer comme un bébé ! », « mais non, tu n’as pas mal, ce n’est rien… »

Les violences physiques :

La liste établie par l’auteur est très longue car elle prend en compte ce qui s’est pratiqué dans nos sociétés occidentales, ce qui se pratique encore aujourd’hui dans l’ombre, et les méthodes éducatives employées dans certains pays… Je ne détaillerai donc pas, car ça fait mal.

– Coups à mains nus ou avec des objets

– Atteintes diverses au corps : pincements, tirage de cheveux, d’oreilles, de nez, bousculades et secouages, immobilisations forcées, positions douloureuses, obligations de regarder le soleil ou interdiction d’aller aux toilettes, projection ou injection de produits douloureux ou répugnants (crachats, poivre….)

– Enfermement

– Privations de repas / obligation de manger quand l’enfant n’a pas faim

Ces trois types de violences sont évidemment reliées…

"Mathieu, 5 ans, avait peur que les claques qu'il recevait lui arrache la tête"
« Mathieu, 5 ans, avait peur que les claques qu’il recevait lui arrache la tête »  … http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=LAE_081_0034
  • La violence éducative, ce n’est pas que la fessée.
  • La violence éducative est fréquente.
  • La violence éducative a au moins 5000 ans.
  • La violence éducative concerne 84% des enfants de 2 à 14 ans du monde entier d’après les rapports de l’UNICEF.
  • La violence éducative ne connaît pas de discriminations sociales, elle est présente dans toutes les couches de la société.
  • La violence éducative, si elle n’a pas touché 10 à 20 % des enfants dans leur milieu familial a pu se manifester à l’école

« Un tel traitement infligé sur une si vaste échelle ne peut avoir été sans effets sur les comportements humains, et notamment sur les comportements violents. Et les idées que les hommes se sont fait de leur propre nature ont pu en être profondément marquées […] Finalement, c’est la quasi-totalité de l’humanité qui a été conditionnée de cette façon ; il s’agit d’un fait anthropologique dont l’importance quantitative et les conséquences sont incontestables. »

Quid des institutions ? Du métier d’éducateur ?

Pour le moment, j’expose les faits, plus tard je proposerai les outils.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s